L’impact d’un événement : comment mesurer le ROI ?

Comment mesurer l’impact d’un événement ?

Un événement est un investissement pour une entreprise. Il est donc essentiel d’évaluer son impact. On pourra ainsi définir ses points forts et ses points faibles.

Quels sont les points clés à analyser ?

  • Le taux d’intérêt :

A partir du nombre de visites que le prospect va effectuer sur le site, son inscription ou encore les onglets consultés et documents téléchargés, on pourra obtenir des informations sur lui et son intérêt pour l’événement.

  • Le suivi des inscriptions :

Ensuite, en mesurant des données telles que le taux de clics, d’inscriptions… il est possible d’avoir une estimation de la qualité de nos invitations mais également du nombre de personnes atteintes et les prospects. Cette démarche est à appliquer également sur les relances par exemple.

Une fois les statistiques faites en amont, il est temps de vérifier les prévisions le jour J. On peut ainsi relever le nombre de personnes émargées, le nombre d’invités présents et les comparer avec les prévisions.

  • Le taux de satisfaction :

A travers des questionnaires de satisfactions, il est possible de mesure l’impact qu’a eu la manifestation sur le public. On pourra ainsi avoir un avis sur divers aspects de l’événement (animations, décor, traiteur…).

  • Les retombées presse :

Man using stylus pen for touching the digital tablet screen

De plus les retombées presse ne sont pas à négliger. C’est un bon moyen de faire parler de soi pour augmenter son chiffre d’affaires. En effet elles vont à terme générer du trafic, augmenter la visibilité de l’entreprise mais aussi ses prospects.

Les retombées sur les réseaux sociaux vont quant à eux favoriser la viralité de l’information mais vont aussi permettre d’inscrire l’événement dans le temps.

Des nouveaux outils pour plus de données

Macbook Pro

La notion de retombées passe aussi par le développement de la base de données. C’est ce qu’on appelle : L’embasement. Il s’agit en général de collecter des données relatives aux clients ou prospects. Cela peut être l’augmentation du nombre d’abonnés à la newsletter, ou les membres du programme de fidélité par exemple.

Cela peut prendre la forme de Quizz, sondages ou posts en direct. L’entreprise pourra donc mesurer le taux d’interactivité entre sa marque et le public.

De plus, on peut mesurer le taux de participation et d’implication des participants, grâce à des applications digitales par exemple, ou encore des bracelets RFID et des bornes numériques.